Muséum d'Histoire naturelle, exposition les cétacés

musée, exposition, espaces interactifs

Du 11 juin 2008 jusqu'au 25 mai 2009, le Muséum national d'Histoire naturelle organise à la grande galerie de l'évolution une exposition temporaire intitulée Incroyables Cétacés !

Nokinomo a réalisé pour l'occasion 5 installations interactives permettant de découvrir certains aspects méconnus des cétacés.

Qui mange quoi ?

Sauriez-vous reconnaitre les différentes proies dont se nourrissent les cétacés ?

Dispositif Pattes

Sur le plateau du mobilier se trouvent 3 platines rondes. Sur 2 d’entre elles sont fixées les moulages de la patte avant d'un cochon et de la nageoire d'un dauphin. La dernière platine présente une silhouette de main.

Trois radiographies de ces membres sont intégrées dans le mobilier. Au départ, le dispositif est éteint. Lorsque le visiteur pose sa main sur la silhouette de main humaine, il déclenche l’éclairage et l’apparition des radiographies des 3 membres.

A qui appartient ce son ?

Les cétacés communiquent entre eux par des vocalises (le fameux « chant des baleines »), dont les scientifiques apprennent à comprendre la structure et la signification. Chaque individu a sa signature acoustique de même que chaque groupe.

Le dispositif permet d'écouter et d'associer 6 chants de cétacés avec leur propriétaire. Une molette avec 6 positions permet de choisir et d'entendre un chant. 6 boutons poussoirs sont placés à coté de photos de différentes espèces de cétacés. Au visiteur de retrouver la bonne espèce par rapport au chant qu'il écoute.

Écholocalisation

L’écholocalisation est une sorte de sonar naturel qu’on ne trouve que chez les cétacés et les chauve-souris et leur permet de s’orienter et de rechercher leur nourriture.

Le dispositif, basé sur l'animation synchronisée de plus de 300 leds, montre le principe d’émission et réception lors de l’écholocalisation.

Dispositif Performances

Les cétacés ne respirent pas sous l'eau. Ils sont obligés de remonter régulièrement en surface pour inspirer et expirer et malgré tout ce sont d'incroyables plongeurs. Certains d'entre eux sont capables de rester dans les profondeurs pendant plus d'une heure !

Le dispositif permet au visiteur de se mesurer à différents cétacés sur la durée de plongée. Le visiteur prend son inspiration puis appuie sur un bouton-poussoir qu’il ne relâche que lorsqu’il doit reprendre sa respiration. Couplé au bouton-poussoir, un chronomètre compte le temps de l’apnée. Quand le visiteur relâche le bouton poussoir, le chrono s’arrête et le tableau des durées d’apnée des cétacés s’éclaire.

Client
Lieu

Partagez !